Rapport du Commissaire Aux Comptes du 15/10/2012

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rapport du Commissaire Aux Comptes du 15/10/2012

Message  Admin le Ven 14 Juin 2013 - 11:58

Je fais appel solennellement au président actuel pour profiter de cet outil pour informer tous les adhérents et lever tout soupçon qui pèse sur sa gestion de la coopérative suite à cette synthèse du rapport du commissaire aux comptes :








COMPTE RENDU DE L'ASSEMBLEE GENERALE DE LA
COOPERATIVE AFAK DE KHRAICIA
DU 21 MAI 2013



(Salle El Mordjane - Birtouta - Alger)


La séance prévue débuter à 14H00 n'a été ouverte qu'à 15H30.

Il faut noter d'abord l'absence de l'Huissier de justice chargé d'établir le procès verbal de l'assemblée générale.


Les raisons de son absence seraient le refus des autorités à la tenue de cette assemblée générale pour absence d'agrément de la coopérative, ce qui met en évidence les craintes partagées par l'ensemble des adhérents depuis plusieurs mois.


Le Bureau/Conseil de gestion était représenté par les personnes habituelles, "membres" dont on ne connait pas les noms en l'absence de la feuille d'émargement à laquelle nous n'avons pas eu accès.

Etaient aussi présents:

- Le Commissaire aux Comptes de la Coopérative.

- L'expert Comptable de la Coopérative.

- L'Avocat de la Coopérative.

- Un Notaire.


Avant le début des travaux, il a été procédé au décompte des adhérents présents ou représentés, et il a été constaté une présence de 490 adhérents.

Le quorum n'étant pas atteint (le total des adhérents étant de plus de 1300), il ne pouvait y avoir ni d'Assemblé&e Générale, ni de vote. Aussi une autre Assemblée Générale a été décidée dans les 15 jours qui suivent, et la date du 10 Juin 2013 a été retenue.


Malgré ce constat, l'absence de distribution d'un bilan ou de documents d'appui aux adhérents présents, et dans un but inconnu, le président et son bureau ont tenu à poursuivre les travaux avec les interventions suivantes:

- Lecture du rapport de l'Expert Comptable qui a présenté une série de chiffres difficiles à comprendre ou à authentifier par l'assistance. Ce qu'il faut en retenir, c'est le cumul important de dépenses et d'énormes stocks.

- Après cela ce fut le tour du Commissaire aux Comptes qui a présenté son rapport en confirmant les irrégularités dans la gestion de la Coopérative AFAK-Khraicia.

La mission qui lui a été confiée par la Coopérative a débuté en 2008 et s'étalerait sur 4 ans jusqu'en 2012. Cette mission concernerait aussi une prise en charge des années antérieures qui ne semblent pas avoir fait l'objet de contrôle.

Le Commissaire aux Comptes s'est félicité que les dossiers présentés à la comptabilité aient été préparés sérieusement, et a souligné la nature provisoire de son rapport qui nécessite certaines révisions de son contenu.

Après cela le Commissaire aux Comptes est revenu sur les irrégularités dans la gestion de la coopérative, notamment:

- L'absence d'agrément et de permis de construire.

- L'absence de justifications de certaines dépenses.

- Le non renouvellement de la composante du conseil de gestion conformément à la réglementation en vigueur.

- Le constat alarmant relatif à la dépense de près de 60% des fonds déposés par les adhérents.

- La perspective apparente d'impasse pour la coopérative au vu de ces remarques.


Malgré ce constat, le Commissaire aux Comptes a tenté de rassurer les adhérents en affirmant qu'il a lui même introduit auprès des autorités un recours pour la régularisation du projet.

Son initiative est certes louable et il faut l'en remercier, mais il n'en demeure pas moins que les insuffisances et les carences de gestion mises en évidence sont réelles et à l'origine de l'impasse de la coopérative. Il appartient donc à l'Assemblée Générale (quand elle aura lieu) d'en évaluer les conséquences et de décider des actions à entreprendre.


Plusieurs intervenants ont par la suite interpelé l'Expert Comptable et le Commissaire aux Comptes sur les points suivants:
- Les contrats qui les lient à la Coopérative.

- L'opportunité et les justificatifs des dépenses engagées.


Suite à cela, le Président a fait une longue intervention qui consistait à éluder toutes les questions pouvant inquiéter les adhérents.

Mais il ne présentait rien de concret ou de vérifiable, ce qui a fini par irriter les adhérents qui n'ont pas arrêté de le siffler, et souvent de l'interrompre pour exiger des réponses concrètes sur la gestion et l'avenir du projet:

- Fixation en premier lieu d'une échéance à l'intervention auprès des autorités pour la régularisation du dossier de la Coopérative.

- Désignation d'une commission issue des adhérents dotés de compétences réelles pour une mission spécifique d'analyse et de propositions de sortie de crise.

- La nécessité de justifier et de préciser devant l'Assemblée Générale les opportunités des dépenses engagées et notamment son niveau très élevé.

- La nécessité de fournir à l'Assemblée Générale un état précis des stocks. A ce sujet il faut noter que le Président a tenté de se justifier en rappelant qu'il a proposé de confier cette tache aux adhérents ayant exigé la tenue d'une Assemblée Générale. Il lui a été répondu séance tenante qu'il s'agissait d'une mission spécifique à confier aux agents en poste (rémunérés) dans les structures de la coopérative, et sous le contrôle d'experts en la matière.

Le Commissaire aux Comptes a alors suggéré le recours à un cabinet qualifié dans ce genre de mission, mais les adhérents ont réagi en soulignant que cela correspondait à une dépense supplémentaire qui pouvait être importante, alors que les agents et les contrôleurs de la coopérative pouvaient parfaitement et sont tenus de le faire.

- Le respect de l'Article 49 de l'Ordonnance N°76-92 du 23-10-1976, relative à l'obligation de changement régulier de la composante du Conseil de gestion et du Bureau.


Devant l'absence de réponses claires ou de précisions en réponses aux craintes et interventions des adhérents, un adhérent a tenté de dénoncer les actes d'intimidation du Président vis-à-vis de ceux ou celles qui ne partageaient pas son point de vue.

Il a alors été brutalement interrompu par les "hommes" du Président et certaines personnes membres du Conseil de Gestion, qui, au lieu de rester dignes et réservés, ont laissé éclater leur haine à la place d'un respect qui doit être du aux adhérents.

Cet incident (probablement prémédité) a mis fin dans la confusion à la réunion, qui ne correspond de toutes les façons pas à une Assemblée Générale, celle-ci ci n'étant ni autorisée, ni tenue avec un quorum réglementaire.


CONCLUSION ET APPEL AUX ADHERENTS


TOUTES ET TOUS CEUX QUI ONT PARTICIPE A CETTE PREMIERE REUNION, OU DU MOINS TOUTES ET TOUS LES HONNETES ADHERENTS DONT LE SEUL SOUCI EST DE SAUVER LEUR REVE ET DE DEFENDRE LEURS DROITS ONT DU MAINTENANT SE RENDRE COMPTE EN DIRECT:


1- D'ABORD DE NOTRE DROIT A DEMANDER DES COMPTES ET DES REPARATIONS, POUR PEU QUE NOUS SOYONS JUSTES, SOLIDAIRES, RESPECTUEUX, ET BIEN SUR COURAGEUX.


2- DES DEFAILLANCES ET DE LA MAUVAISE GESTION A L'ORIGINE DE LA SITUATION REELLE DE LA COOPERATIVE.


3- DES ABUS ET DES INTIMIDATIONS POUR PEU QUE NOUS NE SOYONS PAS D'ACCORD SUR UN POINT AVEC LE PRESIDENT, COMME SI NOUS ETIONS EN TRAIN DE DEMANDER DE L'AUMONE AVEC NOTRE PROPRE ARGENT.


4- ET ENFIN QUE SEULE UNE PRISE DE CONSCIENCE GENERALE ET SOLIDAIRE POURRA SAUVER NOTRE PROJET.


Il est donc expressément demandé aux adhérents de la coopérative AFAK - KHRAICIA, désireux de faire partie de la commission chargée d'analyser la situation générale de la Coopérative et de proposer des solutions de sortie de crise, de se faire connaitre.
Les compétences suivantes sont réclamées:

- Architectes

- Ingénieurs en Génie Civil.

- Administrateurs.

- Cadres Financiers et Comptables.

- Gestionnaires de stocks.

- Informaticiens.


Prière prendre contact par téléphone ou Email suivants:


- N° de téléphone: 07-90-34-92-97 qui sera fonctionnel à compter du 25 Mai à 15H00 en appelant seulement entre 14H00 et 20H00.


- Email: afakkhraicia@yahoo.fr


Le Comité des sages dont vous avez du découvrir non seulement les membres, mais aussi les efforts consentis pour dénoncer les abus malgré les menaces et les intimidations, n'a aucune ambition de remplacer, ou de diriger, ou de nuire à qui que ce soit, en dehors de l'objectif de défense et de préservation de nos droits à toutes et tous.


Toutefois, s'il n'arrive pas à mobiliser assez d'adhérents d'ici la prochaine Assemblée Générale (si elle est autorisée et tenue de façon régulière et respectueuse), pour sauver ce qui reste à sauver, la responsabilité des uns et des autres sera la seule engagée dans un éventuel échec.


Le Comité des Sages aura tout fait pour apporter des changements positifs, mais évidemment avec le concours de tous les adhérents dont la mobilisation est plus que jamais salutaire.




ORDRE DU JOUR PROPOSÉ PAR LE COMITÉ DES SAGES POUR L'AG, DONT IL FAUT EXIGER LE VOTE ET L'APPLICATION DES L'OUVERTURE:



1- Ouverture et vérification du quorum par l'huissier.

2- Election du bureau de l'AG.

3- Lecture du Bilan du président.

4- Présentation du Rapport et des conclusions du Commissaire Aux Comptes.

5- Débat sur les réserves du Commissaire Aux Comptes.

6- Vote du bilan du Président.

7- Si rejet gel immédiat du conseil actuel et même s'il n'y a pas de rejet, vu les conclusions du

    Commissaire Aux Comptes que nous connaissons maintenant, donc il faut une

    ELECTION D'UNE COMMISSION D'ANALYSE INDÉPENDANTE

8- Décision d'une AG dans les 15 à 21 jours qui prendra les mesures qui s'imposent.



Je m'inscris tout à fait avec vous pour demander au comité des sages de se faire suffisamment connaitre et donner leur vision détaillée pour mener à bon port notre bateau et permettre au adhérents de voter le jour de l'assemblée générale en connaissance de causes. 



On ne veut pas d'un nouveau bureau qui continue dans le culte du secret et les fausses promesses au lieu d'informer sur la réalité administrative et financière de notre coopérative et proposer les solutions adéquates en toute objectivité. On ne donnera plus de chèque en blanc.



Je demande également au bureau actuel de défendre son bilan et donner son point de vue pour son intérêt d'abord et pour éclairer tout le monde sur ce rapport du commissaire aux comptes ensuite. 



Ce forum est un outil pour permettre au bureau actuel, au futur bureau et à chacun de s'exprimer librement et exposer leurs points de vues. 


avatar
Admin
Admin

Messages : 127
Points : 1036
Like : 139
Date d'inscription : 07/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://afak.forumsactifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum